ADTC Savoie

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 28 juin 2016

L'ADTC Savoie réclame une vraie concertation

Bus STAC

Après avoir perdu deux fois devant le tribunal administratif, Chambéry métropole organise, du 9 au 29 juin 2016, « une période d'information et d’expression complémentaire sur les aménagements liés au nouveau réseau ». Demandés par tous depuis bientôt un an, les plans et les horaires sont enfin publiés.

Cependant, l'ADTC Savoie ne peut se satisfaire de cette opération de communication, qui n'est pas la concertation attendue par les usagers des transports de l'agglomération chambérienne. Aucune des options choisie pour la réorganisation du réseau STAC ne fait l'objet d'études comparatives et d'une justification.

L'ADTC Savoie réclame à nouveau une vraie concertation, portant non seulement sur la refonte du réseau STAC, mais aussi sur l'ensemble du plan de déplacements urbains (PDU) : circulation des piétons, des cyclistes, des automobiles et stationnement. Elle rappelle que la concertation n'est pas seulement une exigence démocratique, mais qu'elle permet également d'améliorer les projets suite au retour des habitants. Qui peut se prévaloir d'avoir raison tout seul ?

Lire la suite...

mercredi 8 juin 2016

L'ADTC Savoie souhaite une concertation exemplaire pour le plan de déplacements

L'ADTC Savoie se félicite que, suite à la décision d'arrêt des travaux par le Tribunal Administratif, l'agglomération de Chambéry ait décidé d'engager une concertation. Cette concertation ne doit pas se limiter à la seule refonte du réseau STAC, mais concerner tout le nouveau plan de déplacements urbains (PDU) :

L'ADTC Savoie souhaite une concertation exemplaire et demande :

  1. une concertation conduite par une personnalité indépendante qui pourra obtenir de Chambéry Métropole tous les moyens qu'elle jugera nécessaires,

  2. la mise à disposition du public de tous les documents relatifs à ce nouveau plan de déplacement sous forme électronique (fichier PDF de bonne qualité), comprenant en particulier le plan de circulation des bus, les fiches horaires, les plans de circulation automobiles, les études de report de trafic et les aménagements routiers et le stationnement,

  3. un forum internet, visible dans son intégralité par tous, où chacun pourra poser des questions et obtenir des réponses,

  4. un délai de trois semaines, après la mise à disposition des documents, pour engager les premières réunions de concertation afin que chacun puisse avoir une bonne connaissance du dossier,

  5. une organisation de ces réunions de concertations hors vacances scolaires,

  6. l'utilisation du rapport du commissaire enquêteur comme support aux délibérations des conseils municipaux puis du conseil communautaire de Chambéry Métropole,

ainsi que des réunions spécifiques sur :

  1. les suppressions de dessertes de quartiers, dans chaque commune concernée, pour étudier leur faisabilité et leurs alternatives,

  2. la pertinence de l'abandon du centre d'échange unique de bus (qui devait être initialement déplacé qui du Jeu de Paume)

  3. le passage des bus dans le secteur de la gare,

  4. la suppression des dessertes STAC sur le territoire de l'agglomération d'Aix- les-Bains (Le Bourget-du Lac et Landiers nord)

L'ADTC Savoie est prête à participer de manière constructive à cette concertation, dans la mesure où ces conditions seront réunies.

mercredi 25 mai 2016

Lundi 30 mai 20h30 à Chambéry : débat sur les alternatives au Lyon-Turin

Depuis plus de 10 ans, en Savoie, de nombreux débats ont eu lieu entre les partisans et les opposants au Lyon-Turin. A l'inverse, la dernière réunion publique sur les alternatives date de novembre 2011.

Nous pensons donc qu'il est primordial, pour les citoyens, de pouvoir s'informer au cours d'un vrai débat contradictoire sur ses alternatives.

Ces alternatives sont-elles réalistes et équitables ?

100 trains de marchandises en plus chaque jour sur la seule ligne traversant Aix-Les-Bains et Chambéry :

  • Est-ce crédible et souhaitable pour le maintien et le développement du trafic TER et TGV dans la région ?

  • Est-ce acceptable pour les nombreux riverains immédiats ?

La Suisse, qui va inaugurer le tunnel ferroviaire du Gothard le 1er juin prochain afin de diviser par deux son trafic poids-lourds, est-elle un exemple à suivre ?

Sont invités les promoteurs de ces alternatives dont Dominique Dord, Maire d'Aix-les-Bains ; Eric Piolle, Maire de Grenoble ; Pierre Meriaux, élu grenoblois et rapporteur de la délibération contre le Lyon-Turin ; Michel Dantin, Maire de Chambéry ; Luc Berthoud Maire de la Motte-Servolex et Daniel Ibanez, leader des opposants au Lyon-Turin.

Cette réunion se tiendra à 20h30, salle Pierre Cot, 247 Quai des Allobroges, à Chambéry

jeudi 12 mai 2016

Technolac : le « mur de la honte » L’intérêt général mis au pilori !

dessin humoristique

Le 29 août prochain, un mur virtuel pour les transports en commun sera construit en plein centre de Technolac, pourtant, paraît-il, fleuron savoyard du développement durable...

Avec le nouveau plan de déplacement et circulation, la ligne de bus n°2, de l'agglomération de Chambéry, ne desservira plus les trois arrêts du nord de Technolac, ni le centre et la plage du Bourget-du-Lac. Pour continuer leur parcours, les usagers devront attendre le bus de l'agglomération d'Aix-Les-Bains (un toutes les heures en moyenne) dans lequel ils devront acheter un nouveau ticket (2,6€ A/R) ou être en possession d'un abonnement spécial ( 10 à 30 % plus cher).

Cette information, comme d'autres d'ailleurs, a soigneusement été escamotée des présentations lors des trois réunions publiques sur ce nouveau plan de déplacement à Bissy, Chambéry-le-Vieux et La Motte-Servolex, et sur le ridicule site du projet http://mobilites.chambery.fr

De plus, il faut rappeler que l'agglomération d'Aix-les-Bains, l'an dernier, a diminué de 30% la desserte du Bourget-du-Lac et a supprimé la ligne directe entre la gare d'Aix-les-Bains et Technolac. On ne s'y prendrait pas mieux si on voulait vider les bus de leurs usagers !

jeudi 28 avril 2016

Nouveau plan de déplacement à Chambéry / Oui à la concertation

Pétition à l’attention du Président de Chambéry Métropole et du Maire de Chambéry
à lire et signer en ligne sur change.org

Tous concernés – Venez partager les informations

jeudi 12 mai à 2016 partir de 17h30

au centre d’échange des bus, boulevard de la Colonne, à Chambéry


jeudi 14 avril 2016

L'ADTC Savoie propose un débat sur les alternatives au Lyon - Turin

L'ADTC Savoie publie une lettre ouverte pour proposer un débat sur les alternatives au Lyon - Turin.

Télécharger la lettre au format PDF.

mercredi 9 mars 2016

Réunion publique vendredi 11 mars à 18h30

Un nouveau plan de déplacement imposé discrètement, sans réelle cocnertation.

Venez vous informer et échanger lors de la réunion publique du

vendredi 11 mars à 18h30, salle Pierre Cot à Chambéry

Télécharger l'affichette de la réunion

Page Facebook de la réunion

dimanche 17 janvier 2016

Le nouveau schéma de déplacement mérite une vraie concertation !

Bus STAC AGC bibi (F. Pepellin CC BY-SA 3.0)

Le nouveau schéma de déplacements chambérien : beaucoup d'incertitudes

Le nouveau schéma de déplacements chambérien est annoncé depuis plus d'un an. Mais aujourd'hui, bien peu d'informations ont été publiés à son sujet. Quelques pages dans le Dauphiné libéré, en octobre 2015, et sur le site http://mobilites.chambery.fr depuis la fin décembre. Seule les grandes orientations sont dévoilées.

Les réunions des 12, 19 et 26 janvier 2016 vont avoir lieu sans que nos concitoyens aient eu le temps d'étudier les propositions des exécutifs en place : comment peut-on parler de concertation dans ces conditions ?

Lire la suite...

mardi 10 novembre 2015

Nouveau schéma de déplacements chambérien : quelques idées intéressantes, beaucoup d'incertitudes et aucune concertation

Bus STAC

Le nouveau schéma de déplacements chambérien a été présenté au public dans le Dauphiné Libéré du 16 octobre 2015. L'ADTC Savoie y remarque quelques idées intéressantes, beaucoup d'incertitudes et regrette l'absence de concertation.

Lire la suite...

samedi 4 juillet 2015

Agglomération d'Aix-les-Bains : un nouveau réseau de bus en forte régression

Bus Ondea

Suite au renouvellement de la délégation du service public de bus de la CALB, un nouveau réseau Ondea est mis en place à compter du 6 juillet 2015. Il est caractérisé par une très forte baisse de l’offre (moins 18%) :

  • 3 lignes principales avec un bus toutes les 35 à 70 minutes pour la ligne 1 et toutes les 20 minutes pour les lignes 2 et 3,

  • 19 lignes de proximité à vocation de ramassage scolaire (quelques services par jour aux heures de pointe, aucun service pendant toutes les vacance scolaires),

  • 4 lignes de transport à la demande zonales, à 1 ou 2 départs par jour.

La liaison entre Aix-les-Bains et Savoie Technolac est en net recul par rapport à la situation actuelle : elle se réduit à un bus toutes les 70 minutes, avec un temps de trajet de 30 minutes. Seule la desserte des thermes est améliorée par la création de la ligne 3, cadencée à 20 minutes.

Cette régression est due à la décision de la CALB de baisser de 30 % son budget transport. L’ADTC Savoie dénonce la faiblesse du taux de versement transport voté par la CALB (0,6%), qui empêche la mise en place d’un réseau de transport attractif sur son territoire, et coordonné avec celui de Chambéry Métropole (versement transport à 1,75%), avec qui elle constitue pourtant un unique bassin de vie.

L’ADTC Savoie rappelle que des solutions existent :

  • le relèvement du taux du versement transport perçu par la CALB, actuellement au minimum légal, permettrait de revoir à la hausse le niveau global de l’offre.

  • la création d'une communauté de transport, c'est-à-dire un ensemble de services de transport coordonnés en matière d'itinéraires, d'horaires, de tarifs et d'information sur l'ensemble du territoire de Métropole Savoie.

  • la définition d'une politique globale de déplacements avec la volonté de donner un avantage concurrentiel au bus pour tous les usagers, ce point étant la seule condition pour remplir vraiment les bus.

Annexe : quelques observations sur le nouveau réseau Ondea

Un service en régression

L’ADTC Savoie s’interroge sur le service rendu aux entreprises qui paient le versement transport, et aux contribuables qui subventionnent le réseau Ondea.

Au Bourget-du-Lac, la fréquence de la ligne 1, égale à 70 minutes, apparaît très faible au regard des 230 entreprises de Savoie Technolac qui paient un versement transport à la CALB, et de la fréquence des lignes STAC qui assurent la liaison avec Chambéry (un bus sur la ligne 2 toutes 12 minutes toute la journée, et un bus express sur la ligne 2D toutes les 5 minutes à l'heure de pointe du matin et toutes les 30 minutes l'après-midi). Le Bourget-du-Lac qui était desservi jusqu’à présent par 24 bus par jour (21 par la ligne 1 et 3 par la ligne 20) ne sera plus desservi que par 13 bus par jour avec le nouveau réseau.

Le parc d’activités de Savoie Hexapole ne bénéficie d’aucune desserte régulière en bus, alors que 120 entreprises paient un versement transport à la CALB.

Les bords du lac, entre Viviers-du-Lac et Tresserve, ne bénéficient d’aucune desserte régulière en bus, alors que des dizaines de commerces paient un versement transport à la CALB, que 25 000 véhicules fréquentent chaque jour la RD1201, et que des milliers d’usagers fréquentent les plages et le chemin lacustre chaque week-end.

Enfin, ce sont des communes entières de la CALB qui perdent une desserte régulière en bus avec la mise en place du nouveau réseau, notamment en période de vacances scolaires : Brison-Saint-Innocent, Tresserve, Voglans, Mouxy, Méry, etc. Plusieurs pétitions circulent actuellement à ce sujet.

Une réflexion sur le plan de circulation de la CALB permettrait d’augmenter l’attractivité du réseau Ondea, et, par ricochet, de désengorger les bords du lac du Bourget.

Enfin, il n'y a toujours aucune liaison entre Aix-les-Bains et Chambéry par la route du haut (Drumettaz, Viviers-du-Lac, Sonnaz, les Hauts-de-Chambéry).

Des itinéraires à optimiser

Certains itinéraires de lignes pourraient être optimisés pour gagner en attractivité :

  • Le détour de la ligne 1 par le centre commercial de Drumettaz et le lycée de Marlioz apparaît inutile puisque ceux-ci sont déjà desservis par la ligne 2. Sa supression permettrait de gagner 7 minutes sur la liaison entre Aix-les-Bains et Savoie Technolac

  • La rue de Genève pourrait être desservie par la ligne 3 plutôt que par la ligne 1, dans l’objectif d’assurer une meilleure liaison entre les hôtels et les thermes, et de raccourcir de 5 minutes le temps de parcours de la ligne 1.

  • Le cumul des deux mesures précédentes permettrait d'améliorer le fréquence de la ligne 1 à 30 minutes au lieu de 35, la rendant ainsi beaucoup mieux mémorisable.

  • Le prolongement de la ligne 2 d’un arrêt après le centre commercial de Drumettaz permettrait de desservir Savoie Hexapole avec un bus toutes les 20 minutes.

  • Le prolongement de la ligne 3 au parc d’activités des Combaruches apparaîtrait facile à mettre en place.

Télécharger le communiqué au format PDF.

dimanche 26 avril 2015

Réseau STAC : pas de restructuration sans concertation

Boulevard-de-la-Colonne

Le nouvel exécutif de Chambéry Métropole a annoncé dès 2014 souhaiter une refonte du réseau STAC, en lien avec une révision du plan de circulation de Chambéry.

Dans cette optique, une délibération a été votée en décembre 2014 par Chambéry Métropole pour engager des études de transports avec l’appui de la Ville de Chambéry. Depuis, des orientations ont été annoncées au coup par coup à la presse sans aucune concertation préalable avec les usagers et leurs représentants.

Les orientations évoquées à ce jour sont :

  • une refonte du réseau STAC autour de quelques lignes structurantes,
  • une meilleure desserte des zones d’activités,
  • un déplacement du centre d’échanges des bus sur le parvis de la gare,
  • une diminution du nombre de lignes traversant ou faisant terminus au centre-ville,
  • une réflexion sur l’évolution énergétique du parc de bus,
  • un calendrier d’études jusqu’en septembre 2015 pour une mise en œuvre dès juillet 2016.

L’ADTC Savoie ne préjuge pas du bien fondé de ces orientations, mais dénonce la méthode utilisée, où les usagers ont été exclus de la réflexion.

L’ADTC Savoie refuse d’être mise devant le fait accompli après l’achèvement des études en septembre 2015, et demande à être associée sans attendre aux réflexions en cours.

Télécharger le communiqué au format PDF.

jeudi 1 janvier 2015

Contact

Adresse

ADTC
Maison pour tous de Bissy
728 avenue de la Motte-Servolex
73000 Chambéry

Nous envoyer un message électronique

Vous pouvez écrire à l'adresse suivante : adtc.savoie[chez]free.fr, [chez] étant une protection anti-spam à remplacer évidemment par @.

Lire la suite...

Adhésion

Pour adhérer, envoyer :

  • vos nom, prénom, adresse, téléphone et courriel
  • un chèque de 10 euros à l'ordre de l'ADTC représentant votre cotisation annuelle

à l'adresse suivante :

ADTC
Maison pour tous de Bissy
728 avenue de la Motte-Servolex
73000 Chambéry

jeudi 18 décembre 2014

18 % de bus en moins à Aix-les-Bains en 2015

Bus Ondea

A la demande de l'autorité organisatrice, la CALB (Communauté d'Agglomération du Lac du Bourget), présidée par Dominique Dord, il y aura 18 % de bus en moins à partir de la rentrée 2015 sur le réseau aixois. On peut craindre le pire lorsqu'on connaît la fréquence actuelle des bus, déjà très insuffisante :

  • lignes 1 et 2 : toutes les 20 à 30 minutes sur la commune d'Aix-les-Bains, 40 à 50 minutes en direction de Grésy-sur-Aix, Drumettaz ou le Bourget-du-Lac,
  • autres lignes limitées à quelques aller-retours par jour.

De plus, le nouveau réseau n'améliorera aucunement les relations entre les agglomérations d'Aix-les-Bains et de Chambéry, alors qu'elles forment un unique bassin de vie.

L'ADTC Savoie déplore cette décision néfaste aux plans économique, social et écologique.

L'ATDC Savoie rappelle sa demande de création d'une communauté de transport sur le territoire de Métropole Savoie, qui comprend les agglomérations de Chambéry et d'Aix-les-Bains, ainsi que la Chautagne et la Combe de Savoie. C'est à cette échelle, qui correspond à la réalité des déplacements, que doivent être traitées les questions de mobilité. Une communauté de transport est un ensemble de services de transport coordonnés en matière d'itinéraires, d'horaires, de tarifs et d'information. Les communautés de transport existent en Allemagne et en Suisse depuis bientôt quarante ans.

Télécharger le communiqué au format PDF.

mardi 16 décembre 2014

Tous les TER Chambéry – Lyon ont au moins 8 minutes de retard depuis le 14 décembre

TER Corail (F. Pepellin CC BY-SA 3.0)

Depuis l'entrée en vigueur des nouveaux horaires, dimanche 14 décembre 2014, les TER Chambéry – Lyon effectuent le trajet en 1h26 au lieu de 1h18. Rappelons que ce trajet s'effectuait en 1h15 il y a 7 ans, soit 11 minutes de moins qu'aujourd'hui. La ligne Chambéry - Lyon est considérée par la SNCF comme une ligne « malade », avec une moyenne d'un train sur trois en retard. Avec le nouvel horaire, la SNCF fait un tour de passe-passe et les 8 première minutes de retard deviennent un temps de trajet normal, auquel ne manqueront pas de s'ajouter des minutes supplémentaires.

L'ADTC Savoie demande aux parties prenantes (Etat, Région Rhône-Alpes, RFF, SNCF) des mesures urgentes (infrastructure, matériel, exploitation) d'amélioration de la vitesse et de la régularité des TER circulant sur la ligne actuelle, sans attendre la future ligne Lyon – Chambéry – Turin, qui est pour l'instant prévue entre 2030 et 2050.

Par exemple, RFF a annoncé que la modernisation de la signalisation à Saint-André-le-Gaz, prévue et financée pour 2015, a été reportée au plus tôt en 2017, faute de ressources en personnel. On ne peut pas continuer comme ça jusqu'en 2030 !

Télécharger le communiqué au format PDF.

mercredi 8 octobre 2014

Arrêt STAC "gare" : provisoire depuis le 3 février 2014 et pour encore longtemps

arret_gare_2014_09_22.jpeg

A l'arrêt gare, on attend les bus STAC sous la pluie. Il s'agit certes d'un arrêt provisoire, implanté Quai Charles Roissard depuis le 3 février 2014, en raison des travaux de la passerelle de la gare. Mais ce provisoire est parti pour durer longtemps, les travaux du pôle d'échange multimodal de la gare ayant été suspendus par la nouvelle équipe de Chambéry métropole, qui entend réétudier le projet.

Desservi par les bus 2, 2D, 3, 5, 18 et 27 en direction de Savoie Technolac, La Motte-Servolex et Chambéry-le-Vieux, il s'agit d'un des arrêts les plus fréquentés du réseau STAC. Les usagers des bus devront-ils attendre les décisions de l'agglomération et la fin des travaux, soit au moins deux ans, pour disposer enfin de conditions d'attente décentes ? L'installation d'un abri de grande taille est urgente.

lundi 1 septembre 2014

Lettre ouverte à M. Pépy de la part des usagers de la ligne en Y "Lyon / St-André-le-Gaz / Grenoble - Chambéry"

L'ADTC Savoie et trois autres associations d'usagers ont envoyé une lettre ouverte à Guillaume Pépy, président de la SNCF, pour dénoncer les dysfonctionnements de la ligne en Y "Lyon / St-André-le-Gaz / Grenoble - Chambéry"  :
  • ADUT - Association Dauphinoise des Usagers du Train,
  • ASULGV - ASsociation des Usagers de la Ligne Grenoble Valence,
  • ADTC Grenoble - Association pour le Développement des Transports en Commun,
  • ADTC Savoie - Association pour le Développement des Transports en Commun.

Lire la lettre ouverte à Guillaume Pépy

lundi 7 juillet 2014

Parkings gratuits le samedi après-midi : ce n'est pas la bonne solution !

Depuis le moins de juin 2014, trois parkings du centre de Chambéry (Falaise, Château et Ducs) sont gratuits le samedi après-midi. L'ADTC Savoie ne comprend pas cette mesure d'encouragement à l'utilisation de l'automobile en centre-ville. En ville, la voiture est une source d'encombrement et de pollution, qu'il convient de limiter. De plus, la gratuité du stationnement attire les voitures ventouses et prive les clients des commerces des places dont ils ont besoin.

L'ADTC Savoie demande à la municipalité de reconsidérer la gratuité à la fin de la période d'essai de 6 mois et d'adopter d'autres mesures plus judicieuses pour faciliter l'accès aux commerces du centre de Chambéry :

  • Créer un tarif « mini-groupe » permettant à tous les passagers d'une voiture de prendre le bus à partir d'un parking relais avec un seul ticket.
  • Etablir, en partenariat avec les commerçants, une politique de fidélisation des clients venus en bus, en leur payant leur ticket.
  • Organiser les livraisons des achats encombrants sur les parkings relais.

Télécharger le communiqué au format PDF.

jeudi 3 juillet 2014

Statistiques de fréquentation des TER

Lettre adressée par l'ADTC Savoie et l'ARDSL à Madame Eliane GIRAUD, Vice-Présidente déléguée aux transports de la Région Rhône-Alpes.

Madame la Vice-Présidente,

Depuis les derniers comités de lignes TER, les statistiques de fréquentation ne sont plus présentées par origine-destination, mais uniquement par gare. Cette dernière information est certes intéressante, mais insuffisante. Elle englobe tous les voyages au départ ou à destination d'une gare, quelle que soit l'autre extrémité du voyage et qu'il s'agisse des TER, d'Intercités ou de TGV.

D'autre part, les statistiques de ponctualité sont parfois regroupées en agrégats non significatifs. Ainsi, la ponctualité moyenne de de 76 % qui nous est présentée sur l'axe Lyon - Chambéry - Annecy masque une ponctualité de l'ordre de 90 % sur la liaison Lyon - Annecy par Ambérieu et une ponctualité de l'ordre de 60 % sur la liaison Lyon - Chambéry par Saint-André-le-Gaz.

Nous nous permettons de vous solliciter afin que la Région demande dès à présent à la SNCF de fournir des statistiques de fréquentation et de ponctualité conformes à nos attentes (origines-destinations pour la fréquentation, axes non regroupés pour la ponctualité). Nous demandons également à la Région Rhône-Alpes, qui est l'AOT, d'inclure explicitement ces demandes dans le cahier des charges de la prochaine convention TER.

Dans cette attente, nous vous prions de recevoir, Madame la Vice-Présidente, nos plus respectueuses salutations.


Jean FAVRE, Président ADTC Savoie
Claude BRASIER, Président ARDSL

Horaires des TER Chambéry - Lyon à partir du service 2015

Lettre adressée par l'ADTC Savoie et l'ARDSL à Madame Eliane GIRAUD, Vice-Présidente déléguée aux transports de la Région Rhône-Alpes.

Madame la Vice-Présidente,

Lors du comité de ligne du 18 juin 2014, nous avons appris que les horaires de la ligne Chambéry - Lyon seront
modifiés à partir du service 2015.

Actuellement, le cadencement est le suivant, avec un temps de parcours de 1h18 :

  • Chambéry H:02 - Lyon H+1:20
  • Lyon H:40 - Chambéry H+1:58

Pour 2015, temps de parcours passera à 1h26, avec le cadencement suivant :

  • Chambéry H:44 - Lyon H+2:10
  • Lyon H:50 - Chambéry H+2:16

Au service 2007, le meilleur train mettait 1h10. Au service 2008 (début du cadencement), le temps de
parcours était de 1h15. Il est passé à 1h18 et va passer à 1h26. Chaque minute de plus handicape le train par rapport à
l'autoroute, souvent dans les faits et toujours dans la perception des gens.

Arriver à Lyon pour une réunion à 9:00 supposera de quitter Chambéry à 6:44. Il va vraiment falloir faire preuve
de beaucoup de conviction pour inciter les gens à prendre le train ! Cela rappelle les conséquences de la mise en service
de la ligne des Carpates sur les trajets Chambéry - Annecy : tous les trains sont devenus des omnibus et ont vu leur temps
de parcours allongé de 15 minutes.

D'une manière plus générale, la liaison Lyon - Chambéry souffre de sa mauvaise définition : on veut faire, avec
les mêmes trains de l'intercité et du périurbain. On en arrive à des intercités beaucoup trop lents et à des périurbains qui ne
font pas assez d'arrêts. Au vu des chiffres présentés en comité de ligne, le trafic principal est un trafic intercité Chambéry -
Lyon, qui va être pénalisé à la fois par la durée du trajet et le mauvais positionnement de l'heure d'arrivée à Lyon.

Nous déplorons donc cette mise devant le fait accompli et vous demandons, Madame la vice-Présidente-Alpes,
de refuser ces changements d'horaires, en saisissant si nécessaire l'Autorité de régulation des activités ferroviaires (ARAF).

Dans cette attente, nous vous prions de recevoir, Madame la Vice-Présidente, nos plus respectueuses salutations.


Jean FAVRE, Président ADTC Savoie
Claude BRASIER, Président ARDSL

- page 1 de 7