Avis de l'ADTC Savoie sur la Modification n°6 du Plan Local d’Urbanisme de La Motte-Servolex

Notre association souhaite donner un avis négatif à ce projet de nouvel hameau pour les motifs suivants :

Sur la forme :

  1. Ce PLU est soumis à enquête publique quelques semaines après le vote du nouveau PLUi HD par les élus de l’agglomération. Il y a eu unanimité des élus pour souligner la nécessité d’avoir dans ces documents une cohérence entre l’urbanisation et les déplacements. On ne retrouve pas cette cohérence encensée oralement par les élus : sur les 47 pages du dossier publié, il n’y a qu’un quart d’une page sur les déplacements pour manifestement éluder le sujet.
  2. En préambule du chapitre sur les déplacements, il est indiqué que ce projet est compatible avec un PDU, qui aurait eu lieu en 2014, ce qui est faux. Le dernier PDU approuvé date de 2004.
  3. Lors de notre rencontre lors de votre permanence en Mairie, j’ai bien noté les réponses de Monsieur le Maire à mes interrogations. Celles-ci apportent beaucoup plus de questions que de réponses. Nous voyons déjà poindre la même méthodologie pour contourner la sincérité de l’enquête publique, que celle constatée dernièrement lors de l’enquête publique sur le doublement de l’échangeur autoroutier de la Motte-Servolex. Certaines interrogations incontestables des citoyens seront bien prises en compte par le rapport du commissaire enquêteur, qui adjoindra à son rapport des réserves, qui seront ensuite levées par les élus avec des solutions totalement insatisfaisantes sans aucune concertation avec les citoyens et les associations.

Sur le fond :

  1. Dans ce chapitre, l’agglomération affirme que ce projet est connecté aux infrastructures existantes de transport en commun (ligne de bus chrono). Il y a en réalité plus d’un kilomètre entre les habitations les plus denses et l’arrêt de bus situé dans Technolac. Il est prouvé que l’attractivité des transports en commun décroît fortement lorsque la distance des arrêts de bus est supérieure à 300 mètres. De plus, la ligne de bus indiqué dans ce document ne permet aucune desserte directe du collège de la Motte-Servolex.
  2. La connexion à la piste cyclable (voie verte nord) mentionnée dans le chapitre ne sera pas également très attractive vu la pente pour accéder à ce hameau.
  3. Ce projet dit éco-hameau va donc en réalité privilégier de façon massive l’usage de la voiture sur un axe déjà saturé aux heures de pointe.
  4. On peut donc affirmer que ce projet n’est en aucun cas compatible avec le PDU en vigueur et ne figure d'ailleurs pas dans les zones à urbaniser.

Nous demandons donc que ce projet fasse l’objet d’un nouveau dossier complet sur les transports en commun, que les distances d’accès au réseau de transport en commun et la pente pour la piste cyclable soient précisément indiquées dans le dossier d’enquête.

Nous demandons également que la partie pavillonnaire soit reléguée au fond du hameau à la place des immeubles, de façon à ce que ce soit les habitations les plus denses qui soient le proche du réseau de transport en commun.

Nous demandons également dans l'état actuel du dossier que le qualificatif de "éco" soit retiré du nom du projet.

Cordialement

Pour l’Association de Développement des Transports en Commun en Savoie, le Président

Jérôme Rebourg